SHOW MENU

SECHILIENNE

Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police Augmenter les contrastes Supprimer la personnalisation Lancer l'impression Envoyer à un ami Ajouter aux favoris

La Métropole

Collecte de textiles : Automne 2020

Devant le succès de l’opération de printemps, la Métropole relance à l’automne l’opération de collecte de textiles dans plusieurs communes du territoire.

 

Dans le cadre du Schéma Directeur Déchets 2020-2030, la Métropole s'est fixé un objectif majeur : réduire de 50% le poids des ordures ménagères collectées et en recycler les deux tiers.

Le saviez-vous ? 3150 tonnes de vieux vêtements, linges de maison ou même chaussures se retrouvent chaque année dans les poubelles de tri ou les poubelles grises de la Métropole et sont incinérées.

Il suffirait de les déposer dans les conteneurs textiles pour qu’ils puissent pour la plupart connaitre une nouvelle vie en étant réutilisés ou recyclés en fonction de leur état.

La Métropole renouvelle donc une collecte des textiles en conteneurs éphémères, en complément de l'offre pérenne proposée par de nombreuses associations et dans les déchèteries métropolitaines.

Elle aura lieu du 1er novembre au 13 décembre 2020.

 

Comment participer ?

  1. Triez les vêtements, linges de maison et chaussures dont vous voulez vous séparer, qu’ils soient usés, déformés, troués ou tout simplement démodés.
  2. Mettez-les dans un sac et fermez-le bien.
  3. Déposez le sac dans un des nombreux conteneurs éphémères à votre disposition entre le 1er novembre et le 13 décembre 2020.

Retrouvez sur une carte l’ensemble des points de collecte éphémère sur le site grenoblealpesmetropole.fr

Quels types de textiles sont acceptés ?

  • Textiles acceptés : vêtements et sous-vêtements, linge de maison, chaussures, sacs et peluches (qu’ils soient abimés, troués, déformés ou tout simplement démodés).
  • Textiles refusés : textiles mouillés (risques de moisissures) et souillés par des produits chimiques (risque de pollution).

 

Où vont les textiles collectés ?

Tous les textiles recueillis partent dans un centre de tri industriel. En fonction de leur état ils seront répartis en trois catégories :


58.6% seront réutilisés : c’est-à-dire donnés ou revendus en boutique de seconde main en France ou bien à l’étranger.

32,6% seront recyclés selon différents procédés :

    • Coupe : découpés en carré, les textiles deviennent des chiffons pour l’industrie.
    • Défibrage : quand les fibres sont refilées, de nouveaux textiles sont fabriqués. Les chaussures redeviennent des semelles.
    • Effilochage : réduits en fibres, les textiles peuvent devenir du rembourrage de coussin, de l’isolant pour les bâtiments, des filtres…
    • Broyage : coupés en lanières ou broyés, les textiles peuvent intégrer des dizaines de produits : depuis le sol des terrains de sports, à la neige artificielle des sapins ! Car les fibres donnent de la flexibilité aux matériaux.

8,8% seront utilisés comme combustibles, en partie valorisés en énergie.

 

Et le reste de l'année ?

En dehors de cette opération, vous pouvez donner vos textiles, linges de maison et chaussures :

  • Dans toutes les déchèteries de la Métropole
  • Dans de nombreux points associatifs.

TRANSFERT DES COMPETENCES DU DEPARTEMENT A LA METRO

Ce vendredi 16 décembre 2016, est voté en conseil métropolitain, le transfert des charges et des compétences du Département de l'Isère vers Grenoble Alpes Métropole (La Métro).

Les tansferts de compétence s'élève à près de 15 millions d'euros et concernent 45 équivalent temps plein de travail.

Téléchargez ici la délibération concernant ce transfert

 

MUR MUR 2 pour vous aider dans vos travaux d'isolation

MUR MUR 2 OBTENEZ UNE AIDE POUR VOTRE RENOVATION THERMIQUE

Grenoble Alpes Métropole propose une aide pour effectuer la rénovation de l'isolation de son habitation. Avec Mur Mur 2, l'aide a été généralisée aux maisons individuelles.

Retrouver toutes les informations sur :

Isolation

www.alec-grenoble.org ou en téléphonant au 04 76 00 19 09 à l'ALEC en charge de l'accompagnement du dispositif.

VOUS AVEZ BESOIN DE CHANGER DE POELE A BOIS ?

Voir l'image en grand

Une aide de 800 euros pour renouveler son chauffage au bois

La prime air bois est une aide de 800 euros pour toutes personnes qui poosèdent un appareil de chauffage au bois non performant et qui souhaitent le renouveler.

Sous condition de ressource, la prime peut être augmentée de 400 euros de plus.

Cette prime est versée et financée par la Métro (Grenoble Alpes Métrople) avec l'aide de l'ADEME.

Qui peut en bénéficier ?

- Etre un particulier

- Posséder un appareil de chauffage ouvert au bois (poêle à bois, inserts ou cheminée ouverte) datant d'avant 2002

- Vouloir remplacer cet appareil

- L'appareil est installé dans une résidence principale

- S'engager à détruire l'ancien appareil

- Remplacer son ancien appareil par un appareil garanti par le label "Flamme verte 7 étoiles" ou équivalent minimum

- Faire installer l'appareil par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) - Annuaire disponible sur www.renovation-info-sevice.gouv.fr/trouvez-un-professionnel

Comment bénéficier de cette aide ?

- Remplir un dossier de demande de "prime air bois" téléchargeable sur le site de la métro www.chauffagebois.lametro.fr

Voir l'image en grand Dossier prime air bois

Pour plus de renseignements

- Se renseigner auprès de l'Agence Locale pour l'Energie et le Climat (ALEC) de la Métro au 04 76 00 19 09

Pourquoi remplacer son appareil de cahuffage au bois ?

Changer son poêle pour changer d'air :

- 3 fois moins de bois consommé avec una appareil nouvelle génération

- une chaleur plus diffuse et un feu mieux maîtrisé

- jusqu'à 30 fois moins d'émission de particules fines pour la santé et la qualité de l'air

Même utilisés rarement, les appareils de chauffage au bois peu performants participent à la pollution de l'air par l'émission de particules fines. Ils représentent jusqu'à 75 % des émissions par période de grand froid.

Tous les appareils datant d'avant 2002 et toutes les cheminées ouvertes sont considérées comme non performants.

Objectif

Renouveler en 5 ans la totalité des appareils non performants (datant d'avant 2002) et tous les foyers ouverts, implantés en résidence principale ou loués en tant que résidence principale.

Voir l'image en grand Prime air bois

Taxe habitation/foncière et TEOM

Lors du conseil du 4 mars 2016, la Métropole a voté le montant des différentes taxes pour l'année 2016


La taxe d'habitation et foncière :

Ces taux sont restés inchangés par rapport à 2015.
Pour 2016, il est proposé de reconduire les taux de fiscalité adoptés en 2014 et 2015 soit un
taux de taxe d'habitation de 8,57 %, un taux de taxe foncière sur les propriétés bâties de
1,29 % et un taux de taxe foncière sur les propriétés non bâties de 6,87 %.

 

La Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) :

Une augmentation de la TEOM est prévue pour faire face aux investissements nécessaires : elle passe de 7,08% en 2015 à 8,30% en 2016.

INFOS PRATIQUES METRO GRENOBLOISE

Service Déchets - Grenoble Alpes Métropole

Pour toute question ou demande relative à la gestion des déchets (tri, collectes, déchèteries...) : contactez le 0 800 500 027 appel gratuit à partir d'un téléphone fixe

Service eau potable - Grenoble Alpes Métropole

Payer votre facture d'eau, signaler un problème, ouvrir ou fermer un compteur d'eau : https://www.eauxdegrenoblealpes.fr

Une question sur votre abonnement, votre facture ou besoin d'une intervention technique,

appelez le 04 76 86 20 70 (SPL eau de Grenoble)

En dehors des horaires classiques, appelez le numéro d'astreinte : 04 76 33 57 35 (SPL eau de Grenoble)

 

Consulter ici toutes les informations pratiques sur l'eau potable dans notre commune.

 

Service assainissement - Grenoble Alpes Métropole

Appelez le 04 76 59 58 17 pour toute demande d'intervention concernant un dysfonctionnement des ouvrages d'assainissement publics : obstruction de réseaux, débordement, odeurs, dératisation, pollution du milieu naturel...

ADIS, groupe métropolitain qui affiche sa singularité

Voir l'article du Dauphiné Libéré du 28/12/2015

La METROPOLE GRENOBLOISE

Au coeur d’un territoire unique, sur lequel perdure un subtil équilibre entre un environnement naturel préservé
et un centre urbain développé, 49 communes ont fait le choix d’une part de destin commun. La communauté d’agglomération
« Grenoble Alpes Métropole », dont les fondations datent de 1966, est communément appelée : « La Métro ».


Elle est située au centre d’une aire urbaine de plus d’un demi-million d’habitants. Deuxième métropole de Rhône-
Alpes après Lyon, la Métro associe 49 communes autour d’un seul et même objectif : améliorer la vie quotidienne de
ses 440 000 habitants.
Sur un bassin de vie de plus de 50 000 hectares, la Métro fédère les énergies de ses communes membres pour
concevoir des grands projets, animer des actions politiques, aménager le territoire, réaliser des équipements et
exploiter des services publics. Le développement économique, l’organisation des déplacements, la protection de
l’environnement, le cadre de vie, l’habitat et la solidarité urbaine constituent l’essentiel de ses missions.
Au 1er janvier 2015, elle prendra le statut de métropole.
Grâce à ce nouveau statut, Grenoble Alpes Métropole pourra davantage rayonner au niveau national, européen
et mondial ce qui lui permettra entre autres de renforcer sa dynamique économique et de mutualiser plus de
services à la population. Le passage en Métropole va en effet permettre à l’établissement public intercommunal
d’exercer de nouvelles missions transférées des communes et viendra renforcer celles qu’il exerce à ce jour. Parmi
celles-ci figurent notamment les actions en faveur du développement économique, la création et l’entretien des
voiries communales, la promotion touristique et l’urbanisme.


Enfin ultérieurement, la Métropole aura la possibilité de solliciter le transfert de compétences assurées à l’heure
actuelle par l’État, la Région ou le Département en accord avec ses derniers. Dans le cadre de ses missions, la
Métro assure un certain nombre de services publics. Certains sont exercés sous la seule forme d’une participation
financière. C’est ainsi le cas lorsqu’elle contribue aux services départementaux de secours et d’incendie (SDIS).
D’autres sont en revanche assurés en gestion directe ou en gestion déléguée. La Métro a ainsi la responsabilité de
l’organisation des déplacements, de la collecte et du traitement des déchets ménagers, de l’assainissement, mais
aussi celle de la réalisation des services et équipements funéraires, de la protection contre la divagation des animaux…
Au terme de deux tours de scrutin, le maire de Pont-de-Claix Christophe FERRARI a été élu président de la communauté
d’agglomération le vendredi 25 avril 2014.


Séchilienne est représentée à la Métro par Cyrille PLENET, Maire de Séchilienne et conseillère communautaire
et Christian MATHIEU (du château), 1er adjoint et conseiller communautaire suppléant.


Au cours de ce second semestre 2014, les 124 élus communautaires seront conviés à de très nombreuses réunions
et auront à se prononcer et à délibérer sur des questions essentielles comme le périmètre des compétences
reprises par la Métropole pour la voirie, les questions de transfert de personnels communaux et les
conditions financières dans lesquelles s’eff ectueront tous ces transferts :
eau/assainissement, urbanisme, énergie, voirie et déplacements. C’est ainsi, que Séchilienne aura aussi à coeur
d’accompagner la régie électrique municipale vers son nouveau statut intercommunal métropolitain.

 http://www.lametro.fr